Assèchement par aspiration et déshumidification des structures multicouches

  • L’assèchement par aspiration est une méthode simple et efficace pour l’assainissement des structures multicouches. L’assèchement par aspiration est préconisé comme première étape lors de l’assainissement d’un parquet flottant sur une dalle en béton, où l’eau s’est infiltrée dans le matériau de remplissage ou l’isolant sous la structure. Corroventa propose plusieurs produits pour l’assèchement de constructions multicouches comme les parquets flottants, les cloisons ou les plafonds. Des solutions de systèmes flexibles incluant déshydrateurs et turbines à la série Combi brevetée qui permet d’associer les techniques d’assèchement par aspiration et par insufflation dans une seule et même machine.

    La photo montre une turbine utilisée pour assécher un plancher par aspiration, avec séparateur d’eau et filtres combinés.

  • L’assèchement par aspiration : une méthode simple et efficace

    La technique d’assèchement par aspiration consiste à sécher l’air ambiant à l’aide d’un déshydrateur, pendant qu’une turbine crée une pression négative dans la construction. L’air sec dans la pièce est aspiré à travers la structure par l’intermédiaire de fentes d’aération ou de trous percés. L’air humide est ensuite extrait de la structure par le biais d’un filtre 3 étapes avec séparateur d’eau, avant d’être évacué de la pièce à travers la turbine. Un filtre 3 étapes avec séparateur d’eau est un moyen très efficace de retenir l’eau, les impuretés et la poussière dans la même unité: pour avoir un air propre et protéger la turbine.

  • Commencez toujours par l’assèchement par aspiration

    L’assèchement par aspiration est toujours utilisé comme première étape avant l’assèchement par insufflation. Ceci permet d’éviter d’envoyer l’eau libre dans la construction. Lorsque toute l’eau en excès dans la construction a été aspirée, on peut choisir de passer à la méthode par insufflation ou de continuer à aspirer l’eau jusqu’à ce que la structure soit sèche. L’assèchement par aspiration prend plus de temps que la méthode par insufflation, mais c’est une technique plus efficace pour réduire le risque d’avoir des fibres ou des particules de poussière dans l’air ambiant. S’il est nécessaire de filtrer l’air davantage, par exemple, lorsque l’on travaille dans des espaces habités et que l’air ne peut pas être évacué dans l’environnement, il est avantageux d’utiliser un filtre HEPA H13. Le filtre HEPA H13 retient 99,95 % des impuretés microscopiques et comporte un pré-filtre à charbon actif qui supprime les mauvaises odeurs.

  • Machine combinée, pour l’assèchement par aspiration/insufflation

    Tout comme pour l’assèchement par insufflation, il est souvent nécessaire d’utiliser une machine combinée lors de l’assèchement par aspiration. Cette machine comporte un déshydrateur et une turbine et simplifie grandement l’installation. Le niveau de bruit extrêmement faible permet par ailleurs de l’utiliser dans des espaces habités.

    Système de tuyaux

    Le système de tuyaux C16 et C25 de Corroventa peut être utilisé pour le transport de l’air, lors d’assèchement par insufflation/aspiration. Les systèmes de tuyaux de conduite d’air sont de type modulaire et comportent des ramifications, des tuyaux ainsi que des coudes et des pièces en T. Les raccords rapides CAMLOCK contribuent de plus à une installation simple, fiable et silencieuse.

    Filtre Corro

    Pour vraiment s’assurer de ne pas avoir de particules nocives dans la machine lors d’assèchement par aspiration, un filtre Corro doit être raccordé au système de tuyaux pour l’air humide entrant dans la turbine. Le filtre empêche les particules de saleté d’être aspirées dans la machine, tout en éliminant les fibres et autres particules en suspension dans l’air humide environnant. Le filtre Corro se compose de trois unités : un filtre grossier, un séparateur à cyclone ainsi qu’une filtration fine avec filtre HEPA. L’efficacité est de 99,5 % pour les particules de plus de 1 µm et 99,967 % pour les fibres et la laine minérale. Le filtre Corro n’est pas prévu pour la séparation de l’eau. Pour cela, il faudra choisir un filtre à 3 étapes.

    Séparateur d’eau avec système de filtration à 3 étages

    Lors d’assèchement par aspiration après dégâts des eaux avec présence d’eau libre dans les couches d’isolation, un séparateur d’eau est requis pour séparer l’eau du courant d’air humide, et pour éviter que l’eau soit aspirée dans la partie turbine de l’appareil. Pour compléter notre gamme de produits combinés et de turbines, nous avons développé un séparateur d’eau avec un système de filtration à 3 étapes pour la séparation efficace de l’eau, des granulés et des fibres, lors d’assèchement par aspiration de matériaux multicouches.

    L’air est nettoyé selon les étapes suivantes :

    Étape 1 – filtration grossière
    Durant cette étape, le gravier, le sable et d’autres particules plus grossières sont séparées de l’air humide entrant.

    Étape 2 – séparation de l’eau
    Les gouttelettes d’eau et de liquide sont séparées du courant d’air dans un séparateur de gouttes. Lorsque le liquide dans le récipient atteint un certain niveau, une sonde de niveau actionne une pompe submersible qui évacue automatiquement de l’eau vers une bonde d’égout, par exemple.

    Étape 3 – séparation des particules et des fibres
    Au cours de cette dernière étape, les particules plus fines et les fibres sont retenues dans un filtre HEPA, après quoi l’air humide propre passe à travers une turbine pour être évacué dans l’air ambiant. L’efficacité est si élevée que 99,5 % de toutes les particules supérieures à 1 µm sont retenues.

    Raccourcir le temps d’assèchement

    Afin de raccourcir le temps d’assèchement, on peut augmenter la température de l’air utilisé pour l’assèchement. Plus la température du matériau à assécher est élevée, plus le processus d’assèchement est efficace et rapide, puisque la pression de vapeur saturante augmente dans le matériau humide. Une simple augmentation de 10°C peut, dans certains cas, réduire de moitié le temps d’assèchement*

    *Sachant que la vitesse d’assèchement est directement proportionnelle à la différence de la pression de vapeur saturante, cela signifie qu’un séchage à 30°C, 20 % HR est théoriquement deux fois plus rapide qu’un séchage à 20°C, 20 % HR.

    Points importants à observer avant un assèchement par aspiration

    Il est important de se rappeler que l’air sec et chaud affecte aussi tous les matériaux en bois dans la pièce qui est asséchée. Par conséquent, veillez à retirer ou à protéger soigneusement avec un polyane tous les meubles qui pourraient être endommagés. Il convient si possible de poser un polyane pour délimiter la zone à déshumidifier et ainsi protéger les matériaux environnants. Un hygrostat peut avantageusement être utilisé pour contrôler le taux d’humidité lors du séchage.